Recherche Bon Vent pour porter Affaires et Bourse

Il y a deux attitudes pour vivre de la Bourse:
- soit profiter du climat général et ceuillir le fruit mûr,
- ou alors générer son propre profit en semant pour récolter.
Quand les indices se tassent et passent en négatif, il faut réagir.
Si un bonhomme fait à la louche 100 000€ et que la baisse de CA est de 100 000€, on en vire un par dessus bord et l'équilibre est retrouvé. Cette recette primaire est celle qui sévit aujourd'hui, mais cela ne suffira pas. Moins de CA, c'est moins de revenu distribué.
Autant dire que les parts du gâteau s'amenuisent, les rues se rempliessent de badauds, la démarque inconnue augmente, l'économie s'empoisonne.
Bref, on ne fait pas fortune en gérant des découverts, la misère n'est pas un bon terreau pour des affaires prospères.
Pour que tout le Monde mange à sa faim, il faut faire un gros gâteau. On a donc besoin de tout le Monde et pas seulement de quelques uns qui vont à fortiori s'épuiser.
Que l'on soit de droite ou de gauche, il faut se rendre à l'évidence que le capital sans cerveaux et sans bras n'existe pas et que sans économie prospère, il n'y a pas de social. Sans capital pas d'investissement, sans social vous avez la misère qui s'installe. La suite on la connaît, c'est la guerre.
Qu'est-ce qui peut inciter les fainéants à travailler?
Comment créer de l'emploi sans argent pour employer les moins performants?
Les moyens coercitifs ne fonctionnent pas ou plus et les incitations sont détournées au profit du système de délestage décrit plus haut.
Comment réussir la Mobilisation Générale? Comment mettre chacun à sa place, comment fournir une place à chacun?
Il est plus facile de profiter que de semer.
Pour qui a un peu étudié et observé l'Economie, il est aisé de constater que les vrais gisements d'emploi sont autant dans les petites que les grandes entreprises.  On aide souvent des sociétés qui vont sous prétexte de modernité saper des bataillons de petites unités.
C'est le progrès, mais à quel prix?
Donner du travail qui paye correctement et permettre à des familles de vivre et de se développer... 
C'est bien ce que personne n'arrive à orchestrer aujourd'hui. C'est le sujet sur lequel échouent tous les politiques. 
Si la Planète continue d'accumuler du chômage outre mesure, nous allons au casse-pipe.
Il ne sera plus possible de dormir tranquille, de sortir sans risque.
Autant dire qu'il faut vite s'atteler à changer de système.
L'esprit iNNOVONS c'est cela. L'innovation c'est l'affaire de tous, elle ne doit pas être subie mais vécue.
Il n'y a pas de résultat collectif sans effort individuel au départ.
iNNOVONS, ce sont des milliers de liens pour relier les uns et les autres, concentrer nos énergies et obtenir un résultat probant.
Patrick GEFFRAULT  
à partir de GOOGLE, entrez iNNOVONS

VOLKSWAGEN, l'Affaire de trop

>> RENAULT chute artificiellement en BOURSE

 suite aux déboires de VW, la suspension de cours  est demandée pour 3 jours par iNNOVONS GROUPE, le temps de dresser le bilan et d'agir.
La décapitalisation de RENAULT et PSA n'est pas naturelle et doit être estimée au regard du fait générateur, le problème VW.
On ne sait pas de quoi est fait l'avenir, donc il vaut mieux prendre ses précautions et protéger ce que l'on a.
Le syndrome VW n'a pas encore atteint la CHiNE mais cela ne saurait tarder.
Lorsqu'en 2008 la Bourse s'écroule, les places auraient carrément dû être fermées pour bilan et actions à entreprendre sur le champ.
>> Patrick GEFFRAULT

http://news.autoplus.fr/news/1497394/Volkswagen-Golf-Diesel-Triche-Tests-anti-pollution
L'affaire WOLKSWAGEN ouvre les esprits au problème de l'électronique dans les voitures et aux pratiques malhonnêtes des constructeurs qui sont allés trop loin.
Aves les "pannes électroniques", l'usager est pieds et poings liés, car il n'y connaît couic. Le diagnostic est vite un ticket de 100€ en moyenne et si le véhicule est immobilisé, la facture finale sera un véritable coup de massue. Pas le choix, il faut y passer.
Mais ce n'est pas ce sujet qui fait l'actualité. C'est la pollution, un problème de collectivité qui concerne la Planète. Nous l'avons dit souvent, les quelques décideurs qui ont le droit d'utiliser à leur guise l'air et le filtre Planétaire, l'air que tout le Monde respire, pourraient être un jour inquiétés de leur vivant.
En ces jours de septembre 2015, tout le monde se regarde en se disant, "C'est quoi ce truc là?". 
Si vous n'avez jamais fait d'informatique, cela ne vous inquiète pas. Mais une boucle vereuse dans le code d'une machine, ça peut aller loin et créer des précédents.
La voiture 2.00 va avoir beaucoup de mal à s'implanter après VW.

MMA citée sur ASSURANCE █ 2050

>> MMA citée sur ASSURANCE █ 2050 

Au final MMA s'est comportée comme un véritable esroc. Deux ans d'assurance pour zéro km parcouru, son représentant Michel PLUMAS à ARGENTAN et environs. Assurance au km: arnaque.
(le détail de cette escroquerie est présenté ici pour prévenir les usagers)

Un assuré disposant d'un salaire de 800 à 1000€ selon les mois, travaillant à 100 km de son domicile avec un seul déplacement par semaine A/R pour s'y rendre, 1 500 000 km a son actif et plus de 5000 heures de conduite de tracteurs sans aucun sinistre responsable, 1 remplacement de pare-brise en 10 ans, 35 ans de permis assuré pour 20 000 km, voit son contrat rompu pour motif "Fréquence sinistre" et inscription au Fichier Central.  Clairement, l'assureur lui indique qu'il n'est pas un client intéressant, avec 200€ de prime par an. Et ce n'est pas tout...  Lisez en détail le dossier sur le website expert.

Face à cette injustice flagrante l'assuré a décidé de saisir  

>> BANQUE █ 2050 & ASSURANCE █ 2050

d'y exposer son dossier pour retrouver une autre assurance. L'appel est lancé. 

MMA abus rupture contrat résiliation 60 Millions de Consommateurs

Litiges MMA, diffusez votre dossier sur ce website pour avertir les usagers des pratiques qui lèsent les assurés et mettent en défaut la Communication de MMA "Zéro tracas, zéro blabla".

 

ORANGE BANQUE

BANQUE ORANGE 
RENAULT a sa BANQUE, ORANGE à travers la voix de Stéphane RiCHARD parle de créer la sienne début 2016 si l'on en croit l'entretien au FiGARO repris par LE POiNT.
http://www.lepoint.fr/economie/orange-projette-d-ouvrir-une-banque-en-france-24-07-2015-1951350_28.php
REUTERS indique qu'ORANGE fera son annonce en 2016. La Banque démarrera-t-elle en 2016?
Suite aux problèmes relevés sur les lignes FRANCE TELECOM au dernier trimestre 2014, générés par le sous-traitant CONSTRUCTEL, problèmes qui entrainaient la perte sèche de clients pour BOUYGUES notamment, mais pour FREE aussi, iNNOVONS GROUPE alerte BOUYGUES et cette affaire est corrélée à la relance percutante de BOUYGUES en matière de communications.
Dans le pack d'analyse, il est conseillé à BOUYGUES de créer une Banque, pourquoi pas la BANQUE BOUYGUES http://www.bouygesbanque.com ou http://banquebouygues.com sur internet comme on aurait http://orangebanque.com ou http://banqueorange.com.
Voici dressé le décor et le contexte.
Le dossier bénévole, précisons-le, n'est pas encore arrivé sur les boites mails de BOUYGUES que l'annonce ORANGE est déjà faite. Ce qui est curieux, c'est qu'ORANGE annonce du prêt immobilier, alors que le savoir-faire de BOUYGUES est bien supérieur en la matière, c'est même le socle du GROUPE.
Cette annonce en forme de scoop le week-end devrait se sentir dès lundi sur les Marchés. Depuis fin 2014, le titre ORANGE a pris deux points de moyenne pour s'installer à 15€ en juillet 2015, alors que BOUYGUES est passé de 24€ à 33€ en passant par les 40€.
Ne nous y trompons pas, si ORANGE en parle, c'est que BOUYGUES peut le faire.
Tout cela ressemble beaucoup aux nouveaux modèles de voitures, où deux concurrents sortes des véhicules qui se ressemblent, au TUPOLEV et au CONCORDE.
Comment vont réagir les Marchés et les Clients?
Affaire à suivre... 

Du côté de chez BOUYGUES, c'est le Client qui demande à son fournisseur de créer LA BANQUE, cela part d'un voeu Client, d'ailleurs voici le mail en préparation depuis plusieurs mois. Nous rendons donc publique la demande de création d'une BANQUE au GROUPE BOUYGUES, précisément à l'attention de Martin BOUYGUES et de tous les collaborateurs BOUYGUES:
"Cher Président,
Je dispose de la téléphonie mobile depuis les années 1990, client chez BOUYGUES depuis 2000 et en 2004 j'avais été enquêté par vos services pour un questionnaire de satisfaction.
J'avais profité de cette consultation pour vous aviser sur un sujet qui me tenait à cœur et qui était de voir BOUYGUES migrer vers la téléphonie fixe pour proposer aux usagers une offre complète, abordable avec du plus, de la gratuité. Le principe était de traiter le client en tant que foyer et non plus comme individu solitaire. Ce concept est toujours aussi opportun en 2015 et BOUYGUES Télécom a sa place sur le Marché.  
Quelques temps plus tard, BOUYGUES est donc effectivement entré en matière avec BBOX.
Récemment, dans le cadre d'un déménagement, j'ai rencontré des ennuis graves avec ma ligne et mis en évidence que les problèmes ne venaient absolument pas des services de BOUYGUES, mais de FRANCE TELECOM.
J'en ai référé à vos responsables par le biais des techniciens et commerciaux par qui j'avais été pris en charge, par la hot line.
Les problèmes ont été résolus à 100% et provenaient bien de malversations du sous-traitant local CONSTRUCTEL.
Mon action en retour a été de porter BOUYGUES en avis hyperpositif sur BOURSE █ 2050, un website que j'exploite et sur lequel je présente un certain nombre de titres de référence comme porteurs à terme, notamment RENAULT.
Je ne dis pas que BOURSE █ 2050 fait la pluie et le beau temps sur les Marchés, mais si des investisseurs lisent mes notes, ils pourront les vérifier.
Parmi les hypothèses avancées, figure celle qui dit que BOUYGUES tient tout à fait sa place dans le paysage des Communications mondiales et que celle-ci serait accrue par la maîtrise et le contrôle du réseau physique.
Ayant constaté et vécu ces problèmes mentionnés plus haut, je me dis que cet aspect est fondamental pour l'efficacité et la pérennité du système.
Récemment, j'ai directement contacté BOUYGUES Siège Social pour faire des propositions stratégiques qui à mon sens seraient opportunes, ce, pour avoir déjà une expérience dans le domaine.
La première, créer la BANQUE BOUYGUES pour l'Immobilier d'une part et les Communications d'autre part, deux points d'appui fondamentaux.
J'avais conseillé cela à l'ETAT, le fait de pouvoir créer des Banques Internes aux Sociétés pour leur permettre d'acquérir une meilleure autonomie financière, une réserve de trésorerie supplémentaire pour affronter les crises.
RENAULT a conçu son produit d'épargne à travers sa propre Banque issue de DiAC. PEUGEOT en a fait autant par la suite, mais au plan de la communication, c'est le produit RENAULT qui est le mieux connu.
Le modèle est sous nos yeux et je dirais même que le partenaire est à portée de main car RENAULT et BOUYGUES auraient des affinités sur ce sujet.
La BANQUE doit d'abord servir le client, il ne faut pas l'oublier et par voie de conséquence, elle rend service à l'Entreprise.
Il y a différentes modalités possibles pour aborder un tel chantier, mais BOUYGUES n'aurait pas tout à recréer, il faudrait fonctionner en synergie.
L'objectif affiché de ZESTO est de servir la clientèle de RENAULT qui veut acquérir une voiture et non de se faire une trésorerie.
Mon principe à la base est de se dire: "Je suis satisfait de mon fournisseur, je le soutiens et cela me rapporte, j'investis dans RENAULT, ou dans BOUYGUES".
Il y a bien d'autres choses à faire, mais celle-ci me paraît d'actualité.
Vous trouverez à travers iNNOVONS et les websites que j'exploite bon nombre de ces idées.
L'une pour laquelle je me bats et qui concerne ALSTOM, SiEMENS, les Américains, la CHiNE, les RUSSES, c'est le train du futur AG2050.
Je pense que BOUYGUES infrastructures pourrait valoriser les principes que je propose, à savoir une nouvelle voie ferrée, car c'est ce qui pêche dans le train actuel, c'est l'écartement de rails qui n'a pas évolué. 
On travaille sur les rames, mais la voie est en jachère.
Enfin, un dernier point concernant le client de base de BOUYGUES Télécom.
Avec le compte bancaire, on doit pouvoir mettre en place le Numéro de Téléphone à Vie.
Ce numéro à vie est à mon sens intenable avec un forfait élevé. Mais pour une ligne en réception, avec un peu d'appel, c'est faisable. Appelons-le le téléphone minimaliste, allez voir LOGEMENT MiNiMALiSTE sur le web pour établir un parallèle, je gère le site le plus connu. Ce compte mobile serait alimenté par le compte bancaire, ce qui évite la résiliation, à la date butoir, le numéro est rechargé grâce à une provision. Le verrou financier et la défaillance de l'usager sont donc résolus. 
Je vous laisse le soin d'évaluer mon propos et j'attends votre avis.
Avec mes respectueuses et cordiales salutations..."
Voici donc l'original de ce qui est en préparation. 

http://lesindigents.blogspot.fr/
Le 3 août 2015, l'O.N.U. communique sur un PROGRAMME 
contre LA PAUVRETE, pour y mettre un terme Horizon 2030. 
Message entendu. Nous avons cité l'évènement 
sur LES iNDiGENTS DU MONDE
Désendetter les Etats et enrichir les Pauvres, 
à voir sur BANQUE █ 2050.

PERiODE de VACANCES en FRANCE 
à la BOURSE de PARiS 
Les opérateurs ne sont pas à leurs écrans et cela se remarque. 
Les investiseurs étrangers peuvent intervenir. Pour spéculer et revendre à la rentrée? 
BOURSE █ 2050 préconise les investissements structurants, au moins le moyen terme. 
La question est la suivante, l'Economie Française peut-elle descendre plus bas? 
On comprend aisément que la grande rentabilité se passe de relance. Si on investit, la rentabilité est connue d'avance, gérée d'avance et encaissée coûte que coûte. 
C'est exactement le fonctionnement d'un moteur bridé. 
C'est donc bien le meilleur moment pour investir. 
Les volant excédentaire de parts de l'ETAT dans RENAULT ne se revend pas au meilleur moment. Hasard ou calcul? 
BOURSE █ 2050 est actif en été 2015 puique la veille est effectuée 24/24 et 7/7. En 2008, deux mails sont partis pendant le week-end fatidique, suite au fait que bon nombre de clients de Banques disaient le vendredi, "Moi, lundi matin, je vais retirer 300 000€, avec ce qui se passe en ce moment, on ne sait jamais..." 
Un mail à Georges BUSH, un mail à Nicolas SARKOZY. 
Pensez-vous que l'un et l'autre se sont parlés de ces mails? Nous pensons que non, il en ont fait leur affaire. Seul dommage, il auraient dû, en bons professionnels, fermer immédiatement toutes les places boursières, établir un bilan, agir, avant de réouvrir. 

Les impôts en baisse pour les ménages les moins favorisés 
en FRANCE
C'est un atout certain dans une Politique de Gauche. Pourquoi ne pas avoir fait cela dès l'arrivée au pouvoir en 2012? Cela aurait complètement changé la donne. 
Pourquoi ne pas avoir baissé immédiatement les charges des Entreprises, les charges patronales et salariales?
Certes, on aurait peut-être momentanément aggravé le déficit, mais le chômage ne serait pas là, toutes les entreprises disparues seraient encore debout et extrapolé à l'EUROPE, ce scénario aurait évité la chute de la GRECE. 
Ce n'est pas une hypothèse, c'est certain.
C'est donc un troisième moteur qui se met en route.
Rappelons les précédents. Le premier est une légère inflation. "Si vous n'avez pas de vent, le voilier n'avance pas."
Le second, nous en parlons depuis des années et des années, c'est une des thèses majeures de iNNOVONS GROUPE: 1 euro= 1 dollar. Pourquoi? On le voit aujourd'hui, cela commence par faciliter les exportations. >> Mais pas seulement.
Comment et pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt?
Y a-t-il d'autres choses à faire toutes aussi probantes? Oui, c'est évident.
Le comble, c'est que la mise en fonctionnement de ces 3 moteurs économiques ne coûte absolument rien.
En résumé, une légère inflation sur les prix évite les bulles financières et compense la monnaie forte. Le fait d'enrichir les pauvres entraine automatiquement une relance de la demande, qui elle même amène de l'activité. Et ce n'est que lorsque le régime de croisière est atteint que l'investissement est possible. La stabilité sociale ne peut s'exprimer qu'en régime de croisière.
Il ne suffit pas de dire qu'une Politique d’austérité c'est malsain. La critique n'apporte rien.
Tout a été déjà dit ou à peu près sur nos websites. Très lentement, nous voyons le train avancer, mieux vaut tard que jamais.
Patrick GEFFRAULT

DETTES SOUVERAiNES █ LA GRECE

Le CREDiT AGRiCOLE est pour l'étalement, c'est un peu médisant de dire qu'il est impliqué et soumis à risque. Cette Banque est plus puissante qu'un ETAT, qu'on se le dise, la banqueroute est impossible. Encore une fois, il faut aller de l'avant et investir dans cette Région de l'EUROPE.
De plus, de tels aménagements de la Dette ne peuvent qu'amener les faveurs de la population grecque qui a bien besoin d'être encouragée.
L'EUROPE en souplesse passe mieux que l'EUROPE au forceps.

14 06 2011
L'idée qui consiste à ré-investir sur Fond de Dette est la meilleure. Seule condition, effectuer des coupes sombres afin d'économiser au sens pur. Une équipe d'experts éclairés, délégués ou missionnés par l'EUROPE serait l'idéal pour peaufiner le Plan en collaboration avec les grecs.

Les Agences de Notation, bien gentilles, sont capables de scier la branche gratuitement. Les Banques ont des instances de regroupement pour prendre des décisions sur ces sujets. Si les agences sont les profs, les Instances sont les inspecteurs.
Nous sommes en présence du vrai problème qui est le suivant: dépenser l'argent des autres, pour les autres c'est le dérapage de la responsabilité. Il convient de se cantonner aux rendements réels, tant pour l'individu isolé que l'électron qui fait partie d'un groupe. Le temps d'analyser tout cela, le temps de réagir, on a le temps de vider dix fois les caisses tiroirs à coup de prêts rallongés.
On peut donc recréditer les endettés, mais obligatoirement, à un moment donné, certains vont devoir annuler partiellement les dettes pour lever les freins. Cela ne peut-être faisable que si des investissement viennent faire le contrepoids. Et encore, de bons investissements. Développement durable oblige. Pour le cas de La GRECE, il y a des atouts, mais il faut faire vite.

25 06 2011
Le dernier plan proposé aux Grecs est de facture française et sorti droit des tuyaux de B.N.P.. Il reprend notre idée de soutien par prêt doublé d'investissement. Accepté.

29 06 2011
Le qualificatif de Plan d’Austérité ne convient pas du tout, car rien de plus décourageant pour le citoyen grec. C'est pour cela que nous avons lancé l'idée d'assister l'endettement en ré-investissant intelligemment dans l’Économie Grecque, ce avec tout le respect du Droit de cet État, des Habitants et des Représentants. Et le Parlement a dit oui.

25 01 2015
Les élections portent Alexis TSiPRAS aux commandes:
"... Fin de l'austérité!".

01 07 215
Comment se fait-il que nous mettions tant de temps à remettre La GRECE sur les rails alors qu'en 2008 on en a mis si peu à renflouer les Banques?
Nous allons être brefs. Les Banques, si elles n'avaient pas été sauvées en 2008, ce que connaît La GRECE, on l'aurait tous plus ou moins vécu. Et cela aurait été pire.
Moralité, "L'Accord de Soutien EUROPEEN à La GRECE", appelons-le ainsi, doit être franc, loyal et surtout tenable. Les Créanciers comme on les appelle, ont autant de chemin à faire que les Grecs. Personnellement, je ferais appel à des entités hors EUROPE pour lier les ingrédients du Contrat et j'y ajouterais beaucoup-beaucoup de souplesse.
Il faut que cette expérience fasse autorité.
Avons-nous d'autre choix que d'innover?

25 07 2015
Avec un nouveau Plan d'Aide, LA GRECE devrait repartir du bon pied.
http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/dos-au-mur-la-grece-demande-officiellement-l-aide-du-fmi_1701978.html
C'est ce que tout le Monde se dit. Nous pensons que nous ne sommes pas au bout. Mais nous considérons que le Pays est sauvé et que Alexis TSiPRAS a d'ores et déjà réussi sa Mission. Le Plan B était évidemment la RUSSiE. Contrairement à toutes les critiques, nous considérons aussi que l'EUROPE n'est pas parfaite, mais c'est mieux que rien, que la Guerre ou le Chaos. La guerre est ailleurs. Protégeons ce que l'on a de précieux, l'argent n'est que le moyen.
Patrick GEFFRAULT
infos web     images    videos   BANQUE █ 2050

Patrick GEFFRAULT
Consultant BOURSE █ 2050
RENAULT, en perspective des 80€? 
RNO se place à 85€ dès avril 2015.   
Les 90€ sont bien assis au 1er mai. 
L'hyper-activité de RENAULT porte ses fruits. Les RENAULT sont redevenues de belles voitures, efficaces, confortables, abordables et quand on en voit à tous les coins de rue, sillonner la campagne, c'est bon signe. 
Mais les RENAULT sont aussi les doyennes. 
Renault 4L, R16, R14, R8 et 10, R25, Estafette, j'en passe et des meilleures comme la Dauphine, les RENAULT sont partout. 
A quand une RENAULT sur MARS ou la LUNE? 
En attendant, c'est 1000 personnes qui vont se voir proposer un emploi chez RENAULT
BRAVO aux Hommes et aux Femmes de RENAULT, à CARLOS et son staff! 
L'aventure de RENAULT continue... 
Patrick GEFFRAULT 
BOURSE █ 2050

Augmenter la participation de l'ETAT à 20%? 
Maintenant que les abeilles on bien travaillé et que le miel est là... 
Cette histoire de doubler les pouvoirs est un écart à la règle de bon fonctionnement de la Bourse et à la Gouvernance privée. L'Etat dans une entreprise privée ou devenue privée est un actionnaire comme les autres. 
L'actionnaire qui n'a qu'une action n'a qu'une voix, je pense là à un indigent qui de par ses moyens modestes ne détiendrait qu'une seule action. 
Soit c'est 20% actés sous certaines conditions, soit c'est rien. 
Il faut savoir que les actionnaires qui soutiennent RENAULT aujourd'hui pourraient être ailleurs à la concurrence. Ils ne vont pas se laisser museler par l'ETAT Français. 15% c'est déjà pas mal. 20%, cela rappelle la TVA. 
L'ETAT encaisse déjà 20% directement sur tout ce qui se fait en France. 
L'Economie est redevenue réelle, ce n'est pas grâce à l'ETAT, il n'a fait que raboter, ponctionner, imposer dans cette période mortelle pour les français qui n'ont pas de quoi manger! 
Des pans entiers de l'Economie s'écroulent chaque mois, parce que l'ETAT ferme les yeux sur un système social qui écrase ceux qui prennent soin de leur santé et qui en donne à ceux qui s'en moquent. 
Le premier parti de France ne vote pas, l'ETAT devrait se poser la question du pourquoi, avant de doubler son propre droit de vote. 
Les deux ans qui restent à courir avant la fin du mandat vont passer très vite, il ne va pas falloir tergiverser devant le tableau de bord et trembloter sur les manettes. 
Que faisait l'ETAT quand RNO et PSA étaient au plancher, alors quand nous conseillions une OPA. 
C'est comme les 10% qui seraient pris sur GOOGLE, personnellement, à la place de GOOGLE, je les distribuerais directement aux non-connectés de FRANCE. 
Les capitaux de l'ETAT sont assez importants dans RENAULT. CARLOS est parfaitement capable de contrôler le navire et d'assurer sa succession. 
Avec tout le respect que l'on a pour l'ETAT, il fait fausse route dans nombre de domaines. Pourquoi? 
Manque de recul, manque de vécu, méconnaissance du terrain, des gens, des réalités quotidiennes, dépenses disproportionnées et manque de pertinence des projets. 
Entre les écrans de fumée et le blabla, rien n'avance. La fin du mandat sera là et l'heure de rendre les copies avec. Le hors-sujet ne donne pas de points. 
A suivre...
Lire L'AMF sur le sujet sur BOURSORAMA et BOURSiER.COM
=> Afin de ne pas empiéter sur les arbitrages BOURSE █ 2050 ne se contentera que de retranscrire les articles qui relatent la question
16 04 2015 à 8H23 màj 8H47... LE FiGARO
16 04 2015 màj 9H46 LES ECHOS édité le 15 04 2015 20H51
(La photo de cet article est-elle un trucage ou juste un instant qui a été figé?)
à 10H20 le 16 04 2015

Droits de vote double : Renault convoque

un conseil de crise

Les Échos-il y a 11 minutes
Carlos Ghosn, le PDG de Renault, a été mis devant le fait accompli de la montée de l'Etat français au capital du constructeur. - AFP PHOTO ...
Le 17 avril 2015 RENAULT ACTUS
ANALYSE POST-EVENEMENTiELLE:
Il règne un silence complet de la classe politique sur ce qui est en train de se passer chez RENAULT. Autant le novice que l'initié se demande comment peut se terminer cette manoeuvre. L'AMF, à travers son message qui a suivi l'intervention de l'ETAT, semble avaliser les opérations. A suivre...

30 avril 2015, l'Assemblée Générale de RENAULT
se déroule dans la bonne humeur.
RENAULT cumule les bons résultats avec tous ses indices au vert.
Rappel des objectifs France, Europe et Monde.
M. Carlos GHOSN manage son Groupe de main de maître, en toute simplicité.
Les partenariats mondiaux s'incrivent dans l'esprit du Grand Rendez-Vous des constructeurs.
Les innovations ne se comptent plus, toutes les lignes sont valorisées.
A 17H00 la question de DVD est abordée. La résolution 12 est incontournable pour les piliers du Groupe RENAULT.
17H12 Explication sur les développements de RENAULT et NiSSAN avec mise en perspective. En clair il n'y a pas de dilution de RENAULT dans NiSSAN.
RNBV, bonne réponse, rôle de coordination.
Quand au pavé dans la marre, lancé par cet actionnaire au sujet d'un éventuel conflit avec l'Etat, pas de réponse, oser soumettre une démission au Président c'est déplacé et très mal intentionné.
17H22 Un autre actionnaire sollicite des actions gratuites. Il bataille avec l'hôtesse qui lui propose le micro avec un manque de respect total de cette jeune femme qui ne fait que son travail. On comprend que si le micro s'envole, une pagaille peut avoir lieu.
Cette jeune hôtesse a résisté honorablement. Au passage il égratigne Mme Chérie BLAiR.
Avec DAiMLER, l'entente entre les Hommes est fondamentale dans le fonctionnement.
17H30 Le vote se met en place, vote électronique. Spectaculaire, quand on voit comment se déroule les élections pour la France.
17H35 Chérie BLAiR: une entente franco-britannique exemplaire, comme en réclame l'Histoire.
17H38 Vote des comptes, 1,2,3, >90% voire +99%, 4 à 99% 5, à 63,5% 6 à +99% 7 à 98%
8 à 99,37% Mme BLAiR, 9 négatif 10 99% 11 +99% 
17H45 12 60,53% pour 39,39% contre 13 80,25% 14 98,35% 15 85,21% 116 97,33% 17 99,63% 18 99,69%
En cours...
Document d'archives BOURSE █ 2050
C'est la St VALENTiN 2013 pour RENAULT
RENAULT est enfin à sa place, dans sa cour, dans le grand bassin, en tête du CAC 40.
CARLOS se frotte les mains.
Le tassement des ventes en thermique n'est que le signalement du passage à l'électrique. Les investisseurs ont à la fois à être prêts et à agir. On le sait, il faut produire du courant vert, du courant bleu, du courant solaire.
Le nucléaire n'est que la roue de secours.
RENAULT est avant tout est un Groupe d'Hommes et les mesures sociales sont nécessaires.
Nous avons proposé la création de Sociétés Civiles de Mobilité.
A quoi cela peut-il servir? Faciliter les équipements en voitures thermiques comme électrique et répondre à la demande réelle de mobilité. Le partage vaut mieux que le néant.
S'il est fait par des sociétés spécialisées, l'intérêt est moindre, tant pour le particulier que l'entreprise.
ZESTO n'est pas innocent non plus et apporte de l'eau au moulin.
La journée n'est pas finie et la semaine non plus, mais ce qui est sûr, RENAULT ne va pas en rester là et la balise des 50 va être franchie sous peu.
Concernant le dossier PEUGEOT, comme nous l'avons dit, des accords techniques, c'est le minimum, une OPA, ce serait légitime, une participation de l'ETAT, pourquoi pas...
En tout cas, si PEUGEOT passe en partie à l'étranger, tout le travail acquis par RENAULT sera mis à terre.
TOYOTA a quand même sérieusement compliqué la tâche de RENAULT.
Le schéma électrique est simple: fabriquer de la pièce d'un côté et installer des centres de montage, RENAULT et PSA pourraient quand même faire un effort.
Patrick GEFFRAULT 
14 02 2013 


Les chiffres sont sur BOURSORAMA Via BOURSE █ 2050

iNFO: Les iNDiGENTS du MONDE par Patrick GEFFRAULT 
Avec Jean ZiEGLER 

iNNOVONS GROUPE 

BOURSE OFFiCE FRANCE sur BOURSE █ 2050


RENAULT variations mais toujours au TOP
dans le BOURSE OFFiCE █ 2050
CATERPiLLAR continue sa progession au BOURSE OFFiCE
PEUGEOT dans la roue de RENAULT avec son produit d'épargne, sa Banque 
sa participation de l'ETAT et son plan stratégique.
BOUYGUES au Galop se maintient en HYPER POSiTiF 
LE FiGARO
Le Président OBAMA: internet libre, ouvert et neutre 
PATRiCK █ 2050
Le BOURSE OFFiCE sur BOURSE █ 2050
24/24 & 7/7 Le BOURSE OFFiCE FRANCE 
tendance analyse risque conseil stratégie  

PRiX PLANCHER POUR LE PETROLE BRUT

Même dans un contexte de Marché Libre, le pétrole brut doit avoir un PRiX PLANCHER et un PRiX PLAFOND.
Pourquoi?
La baisse du prix n'est pas un facteur systématique de relance de la consommation, d'accroissement de la demande.
L'avenir est à un pétrole à prix élevé avec une consommation modérée.
Les pétroliers voient l'avenir à 100 ans, nous le voyons à 1000 ans minimum.
Ceux qui veulent assurer l'avenir n'ont qu'à en prendre les moyens.
On en reparlera.
En tout cas ce principe a été adopté pour les titres en BOURSE, assorti de suspension en cas de coup dur.
Si nous avançons cette thèse, c'est aussi pour bien d'autres raisons, pour lesquelles il faut savoir lire entre les lignes.
Si ce n'est pas l'OPEP qui fixe le Prix Plancher, les Etats importateurs peuvent tout aussi bien le faire à l'entrée. La baisse du prix du pétrole ne profite pas au client final directement. Elle permet à juste titre un accroissement de marge du pétrolier et des distributeurs.
Les Etats se font donc doubler. La TiPP est néfaste en cas de forte hausse, nous allons résumer, car injuste tout simplement.  Mais en cas de baisse?
On ne dit pas ici de régimenter le prix du pétrole. Non, mais simplement la question est de savoir où s'arrête la baisse.
Pas de plancher, pas de plafond, c'est comme jouer au foot avec une cage de buts extensible, ou sur un terrain qui n'aurait pas lignes.

BCE, 22 Janvier 2015
Il aura fallu attendre 2 ans pour que la BCE mette en route le moteur économique de l'inflation. Quand on a pas d'eau, on fait fondre la glace. C'est une chose.
Maintenant, si on ne veut pas voir l'euro plonger mais plutôt atterrir au niveau du dollar, il ne va pas falloir dormir. Certains seront tentés de faire passer la valeur en actions.
Doucement les basses S.V.P.
S'il n'y a pas de réelle contrepartie, on va repartir en inflation boursière, c'est à dire exactement la config de 2008.
ANTiCiPATiON ECONOMiQUE
Il convient d'anticiper. La Mondialisation a amené l'excès d'importation et la fuite des capitaux. Nous avons l'occasion à terme d'harmoniser les monnaies, donc à terme les prix de référence également. Cela ne se fera pas sans douleurs. Mais le prix du travail c'est la base de tout. Si on veut contrer les migrations inutiles, harmonisons le coût du travail.
Les gains induits sont inestimables.
Le remède de cheval appliqué par la BCE équivaut à soigner le symptômes du rhume. Mais cela ne renforcera pas la résistance au rhume. Les mois d'injection de liquidités prévus donnent juste le temps à l'EUROPE de s'acheter une bonne conduite.
Malheureusement les politiques ne connaissent que la carotte et le bâton pour faire marcher l'économie. Il y a d'autres moyens pourtant, c'est l'occasion de les mettre en oeuvre.
On dit qu'il ne faut pas d'antibio contre les virus tels que la grippe. Oui mais...
Avec le virus de la grippe, les bactéries profitent de l'affaiblissement de l'organisme pour attaquer. Un micro-dosage d'antibio administré dans les premières heures stoppe net une grippe et sans supplanter la défense naturelle, avec le temps il la renforcera.
En économie aussi, un problème en amène un autre, d'autres même. C'est ce que veut dire ce parallèle établi avec la santé. Nous dirons même que si on anticipe les problèmes, il faut moins d'énergie pour les contrer.
Le sujet de l'immobilier dormant nous tient à coeur. Nous parions qu'il faudra moins de liquidités que prévu pour relancer l'économie, car la réalisation du patrimoine en attente viendra appuyer la relance.
En 2008 nous avons sauvé les Banques en oubliant de fermer les places boursières pour faire un bilan. Les Banques ont dispersé la perte sur tous les porteurs.
Au moindre pépin, il ne faudrait pas hésiter à fermer les marchés le temps, d'un rapide bilan suivi de mesures adéquates.
Patrick GEFFRAULT

SCENARiOS ECONOMiQUES FRANCE:
2014, 2020, 2030 et 2050

"On vous l'avait dit, nous y sommes..."
2014
La FRANCE est au plus bas du Cycle de Crise qui la frappe. Les effets se mesurent à tous les niveaux et nous ne citerons qu'un seul exemple pour illustrer ce propos. METEO FRANCE, notre institution spécialisée dans la prévision du temps doit faire son travail avec des moyens réduits dans des proportions inimaginables. 
L'argent qui n'est pourtant que le moyen devient la fin.
Les situations individuelles, foyers, familles, sont telles que dans majorité des cas les budgets sont comme ceux des entreprises, à la baisse ou inexistants.
Le moteur économique est serré, collé, bielle coulée, pompe à injection et carte électronique HS. La FRANCE est immobilisée, en panne au bord de la route et en danger.
Les scénarios édifiés par les experts recensés  sur le web peuvent permettre de prendre conscience de l'ampleur des dégâts et d'appréhender les ébauches de solutions, solutions qui vont du pansement de jambe de bois au remède de cheval en passant par le placebo....
Les entités économiques telles que l'ETAT, les Grandes Entreprises et la FiNANCE ont le pouvoir de remettre la FRANCE sur les rails, mais à quel prix et en combien de temps.
Le réel pouvoir est celui de l'individu dans sa capacité à dire non et à ne pas marcher dans les combines. Même au plus bas, il va tout de même investir.
Ici, nous citerons des exemples: la formation et l'avenir de ses enfants, l'immobilier acquis ou à acquérir, l'épargne et la sécurité, les jeux et paris, ou des valeurs non vénales qui sont des choses simples comme le bonheur, qui se comptent en temps mais pas en argent, ou alors s'il a encore du répondant, des voyages, des voitures, de la mode, des achats de plaisir, enfin, des dépenses en substances illicites quand il a renoncé à se battre. Nous y ajouterons un exemple de plus celui d'un médecin qui prend à charge de son foyer familial, sa mère dépendante, car il sait que ses jours seraient comptés dans un établissement pourtant prévu pour. C'est dire.
On pourrait croire que les retraités et pensionnaires s'en sortent plus facilement. Non, la retraite s'accompagne d'une baisse de revenu et il faut faire face aux engagements et investissements financiers pris en activité, moralité, ce retraité-type a à peine de quoi manger. In-cro-yable.
L'individu est pris au piège d'une économie qui se ferme comme un coquillage, au piège de ses propres erreurs d'anticipation, de foi dans un système auquel il faisait confiance.
La mer était calme, normalement agitée et le tsunami est arrivé sans prévenir, point.
Il y avait 3 solutions: courir vers la vague, être très bon en apnée et faire surface, partir le plus vite possible dans la direction opposée pour fuir la vague et sauver sa peau, se hisser dans un bâtiment qui résiste au choc. Dans les autres cas, c'est le péril.
2013, Solutions d'Urgence, 2012 c'est "Faire gagner la France" avec le MEDEF, 2030, c'est l'Etat avec iNNOVATiON 2030 et 2050, c'est iNNOVONS tout simplement.
L'individu demeure le maître du jeu, même avec la PNL et tous les moyens mis en œuvre pour le canaliser, l'aiguiller et l'éperonner. Pour sortir la France du coma, il ne reste que la prise de conscience de chacun, attendre le réveil de l'anesthésie. Tant que les PV tomberont sur les parebrises, tant que les impôts et charges pèseront de tout leur poids, tant que les taxes frapperont, tant que les frais seront perçus, les dettes maintenues, tant que les tarifs resteront disproportionnés, les lois non adaptées, tant que nous serons dans l'absence d'organisation et l'erreur généralisée, tant que les règles du jeu ne changeront pas, rien ne viendra. Rien.
"Le désespoir de cause demeurera la cause du désespoir. " 
Patrick GEFFRAULT
Scénarios Economiques pour la France + en images

RENAULT+NiSSAN=L'ALLiANCE
CARLOS GHOSN marque encore des points

Suivez en DiRECT le SCENARiO pour la FRANCE de 2017 sur nos websites

ADiEU CROiSSANCE
BONJOUR DEVELOPPEMENT

Le BOOM de CROiSSANCE était prévu début 2014... 
Le GOUVERNEMENT vient de comprendre que le forcing n'est pas une méthode politique viable. Écouter et répondre de façon adéquate est bien meilleur. Il se rend compte que les peaux de bananes, les faux alliés et les ennemis ne valent pas un clou pour la République. Pourquoi leur céder la place?
Combien à Droite comme à Gauche, au Centre gardent le silence devant pareil spectacle?
La marge de manœuvre des ETATS EUROPEENS, des Grandes Entreprises s'est discrètement améliorée depuis 2008.
Les griefs envers les ETATS-UNiS qui participent toujours au succès de notre Économie, fondent comme neige au soleil, faute de fondements sérieux.
Les EMERGENTS ne feront mais alors rien du tout avec une EUROPE estropiée.
2013, année de la chance, en théorie a plutôt donné l'image du contraire amoncelant les fatalités.
Les Français auront moins pour les Fêtes en 2013. Mais. Facile de mettre la faute sur le seul Exécutif.
Soyons sérieux, la Croissance n'était pas là. Chacun le constate dans son Entreprise, son Administration, son Association. Que des distorsions. Ces temps ne peuvent durer. Un malade ne s'en sort pas s'il n'a pas le moral. Pour nous, le déclic a eu lieu, les conditions se réunissent pour amorcer une saine croissance qui va concerner l'EUROPE entière en 2014.
Patrick GEFFRAULT
30 octobre 2013
2014 iNNOVONS
mots clés: espoir, mettre le paquet, jeunesse, avenir, contrats, écoute, entendre, croissance, taxes, fiscalité
... 
L'amorce de croissance du début 2014 est retombée comme un soufflé, absorbée par une fiscalité pesante et des augmentations sournoises. Le moteur a failli repartir.
Force est de constater que la croissance est incompatible avec le développement durable.
Ceux qui les premiers en ont conscience, ce sont les citoyens modestes, voire démunis.
Ils ont tourné la page et n'y croient plus. S'en suivent de lourdes sanctions électorales qui mettent à mal les politiques.
L'incertitude devrait marquer pendant encore un long moment nos économies déstabilisées.

2015
Le début 2015 en FRANCE est carrément plombé par les évènements. La peur latente entraine automatiquement une chute de la consommation en pleine période des soldes. Les entreprises privées ont beau dire, nous ne sommes pas concernées, l'effet est réel.
Sans sousestimer le deuil et l'atteinte aux libertés et tout ce que cela implique, on en revient toujours au même point, nos économies sont fragiles. De la rumeur aux accidents, l'effet suit la cause.
En 1914, il y a 100 ans, on y est tous allés, tête baissée, sûr de gagner, la fleur au fusil. Perdons cette habitude de tout laisser en plan au moindre coup de vent, coup de tonerre.
Sinon de quels moyens allons-nous disposer sans croissance, et surtout sans développement? iNNOVONS ne parle plus de croissance, mais carrément de développement.
Et cette attitude qui consiste à garder son sang froid et affecter l'énergie à l'avant, c'est le préalable de tout.
Adieu croissance! Maintenant passons à autre chose.

DEPENSES PUBLiQUES & DEPENSES SOCiALES, des plaies économiques mal soignées

CONTRiBUTiONS SANS LiMiTES POUR CAiSSES SANS FOND
Il faut partir du constat que comme pour l'impôt foncier, plus on donne d'argent, plus il en faut. Le contribuable, le salarié, les cotisants en général en ont marre d'être pris, disons le franchement pour des "cons". Enfin mettez vous à la place des gens. Prenons le cas d'un salarié qui ne se fait jamais remboursé, n'est que rarement pour dire jamais malade, ne se met jamais en arrêt, au contraire, il fait des heures et des jours supplémentaires. Il cotise plein tarif et paye impôts et taxes de tous côtés, avec en plus un exposition supérieure aux risques de faux frais, accidents matériels et corporels, pannes, PV, par exemple, parce que plus sur la route, plus en stationnement, etc. Quel mérite a-t-il, expliquez-moi?Quelle finalité?
S'il est agriculteur, seul dans sa vie, dans ses champs, avec ses animaux pour compagnie et que la Banque, les Créanciers sont à ses trousses, il se pend. C'est pourtant la réalité.
Plaçons-nous maintenant dans le rôle du Politique. Ce mode de fonctionnement par la taxation le conduit assurément à l'impopularité et la sortie. Prochaine sortie: les Municipales, puis il y aura 2017. La route est toute tracée.
Il convient d'inverser la vapeur pour relancer la machine économique. Avez-vous déjà vu un moteur,  même électrique tourner à l'envers. Non!
C'est pourtant ce qui est demandé aux humains tous les jours. Travaillez, payez dans le plus grand découragement. Le comble: tenez, recevez en plus, une bonne dose de faits divers terribles matin, midi et soir et vous aurez le moral.
Voilà le sujet, maintenant, prenez 4h si vous avez le temps, 5 minutes si vous êtes surbookés, je vais être généreux, comme pour un devoir maison, je ramasse les copies demain, soit dans 24H, comme cela vous pourrez aller à la pêche aux infos.
Prière de ne pas lire la solution suivante, ou l'exemple de solution au problème, soyons modestes, avant d'avoir fait le test ou l'exercice. La voici:

REMUNERER LES COTiSATiONS COMME DES PARTiCiPATiONS  & OPTER POUR LA CAPiTALiSATiON
Rappel de deux constantes: 
▄  on n'a pas à faire payer à une génération de passage, l'accumulation d'erreurs du passé, ou tout simplement la résultante d'un passé, d'un passif 
▄ ce n'est pas le citoyen qui vient financièrement au secours de l'ETAT, mais l'ETAT qui aide le citoyen
Le cotisant, contribuable, salarié, n'est pas une vache à lait. Il n'a pas à donner à fonds perdus le fruit de son travail, alors qu'il se lève le matin et engage tout ce qu'il a dans son travail: sa santé, son moral, le sacrifice de ne pas être avec sa famille, ses biens, etc.
Le principe de la dette qui se transforme en investissement, que nous avons lancé à l'occasion de la Crise GRECQUE est bien connu. La solution s'y apparente.
Tout ce qui sera pris sur le "dos" des cotisants, salariés, contribuables divers, sera rémunéré et remboursé. Voilà comment il faut envisager le problème.
L'ancien Président de la République Française ne l'a pas fait, peut-être des amorces par-ci par-là, mais pas de suite ni de finalité et pour cause. Une idée si elle n'est pas authentique, partagée en justesse et en justice, ne va pas à son terme.
Le postulat ainsi posé, qu'est-ce que cela entraine? Automatiquement vous aurez une participation accrue, un besoin d'aller plus haut, de faire plus pour un mieux-être.
Je prends ma fiche de paye, je vois tant de contribution sociale, rémunérée, allons soyons généreux à 4% en 2013. Heures supplémentaires, 5%. Tout le capital engagé durant ma carrière en cotisations a été calculé et valorisé. Et c'est édifiant pour un cadre, un dirigeant. A ce tarif, je peux même cotiser plus, si cela peut sauver le système et si j'y trouve un intérêt.
Ces paramètres vont être pris en compte pour la retraite. Et faites les calculs, mais avec une croissance ainsi portée par un bon fonctionnement, vous n'avez aucun souci pour financer un système quelconque de retraite.
Le système actuel est le suivant: on vous demande de rouler, mais on ne vous met pas de carburant à disposition sur le marché. Et d'ailleurs, c'est le cas, car, voyez le prix actuel, il est dissuasif, plus personne ne bouge.  Deux phrases populaires de la rue circulent en 2013, de part et d'autre: "On le trouve où le pognon pour payer tout ça? et "Ne vous en faîtes pas, il y en a encore de l'argent, quand on voit les bagnoles avec lesquelles certains roulent?
Ces clichés sont bel et bien réels couramment usités. A ce rythme on en a pour cent ans à redresser la FRANCE. Et on croit que la solution est en Allemagne, en Suède ou au Danemark. Arrêtons de rêvasser.
L'enfant est seul devant sa copie et doit répondre à l'exercice posé, il n'a pas le choix, dans 4 heures la sonnerie va retentir, il sera mal dans sa peau s'il n'a pas réussi. C'est ce stress qui est permanent que vivent les écoliers et étudiants sur des sujets factices la plupart du temps.
Il ne faut pas plus de 4 heures pour inverser la vapeur et prendre des mesures radicales en économie.
L'affaire des farines animales, souvenez-vous. Ministre de l'Agriculture, Premier Ministre voient le Président dire "On arrête les farines animales!". Était-ce vraiment à Jacques CHiRAC de le dire? Non, mais en attendant c'est comme cela qu'il est sorti de la cohabitation.
Si ce système de valorisation des participants n'est pas appliqué en FRANCE, il est demandé aux ÉTATS-UNiS, car là-bas, le problème est plus que majeur pour la Président Barack OBAMA.
Patrick GEFFRAULT 

A relier à BANQUE █ 2050
BANQUE █ 2050 préconise la création d'une Banque Interne à chaque Entreprise. RENAULT l'a fait, mais il faut aller plus loin à présent avec ce système des charges rémunérées ou participations. 
Les cotisations sociales devenues participations sociales sont rémunérées par la Banque Interne, les taux apparaissent dans les salaires, tout au moins dans les décomptes, car nous préconisons le taux social global sur la fiche paye pour simplifier.
La Banque Interne reverse les globalités de charges augmentées des intérêts aux Organismes ou à l'ETAT. . L'entreprise peut participer à ces intérêts par exemple sur la part heures supplémentaires.
Au départ, le système est un surcoût pour les Organismes Sociaux et l'ETAT, mais c'est l'énergie qu'il faut mettre pour inverser la vapeur.
On peut installer le système en deux étapes: la rémunération par les intérêts, puis le calcul des capitaux.

PARTiCiPATiON SOCiALE, PARTiCiPATiON PUBLiQUE des notions à intégrer en Politique et en Économie pour redonner sa place au citoyen. Patrick GEFFRAULT
Quand l'ETAT va-t-il réagir?
http://www.franceinfo.fr/economie/fiscalite-une-reunion-avec-les-partenaires-sociaux-les-25-et-26-novembre-an-1220137-2013-11-20
Des emplois sans charges, oui, mais pas n'importe comment
La baisse globale des charges sociales est un grand rêve. La demande récente du MEDEF va dans ce sens impossible.
Les emplois sans charges aucunes, sont possibles sous forme de quotas modulables et évitent la baisse généralisée. Les quotas de postes sans charges sont un outil et une étape. Pourquoi?
Toute la politique actuelle dite de gauche est sensée, réformes, fiscalité, emploi, énergie, société, mais elle se heurte à un écueil majeur, la faiblesse de la croissance. Ce qui donne l'effet inverse, encore plus de difficulté.
Alors admettons que cette politique ait évité le pire et passons rapidement à la suite.
Patrick GEFFRAULT

QUOTAS de POSTES sans CHARGES

Qu'est-ce c'est? 
2 millions d'emplois immédiatement disponibles en FRANCE et à l'étranger, mais dépendants de FRANCE,  sont à notre portée, mais le bras est trop court pour les saisir. 
La mesure est adaptable et modulable à l'EUROPE. 
Malgré le RSA, malgré l'auto-entrepreneur, les contrats d'avenir, tous les emplois aidés, malgré tout, il y a encore du travail au noir en FRANCE, pourquoi?
Le chômage est une plaie béante dans l’Économie. Le titre ci-dessus QUOTAS de POSTES sans CHARGES a déjà été proposé à l'ETAT, inutile de préciser avec qui et quand, là n'est pas l'objet.
Le tort de l'ETAT dans la lutte pour la clarté et l'efficacité économique est de vouloir grappiller quelques euros au passage des rentrées des petites structures. Nous l'avons dit, ce peu prélevé est déjà trop et c'est facile à comprendre. Le premier modulateur est le quotient familial. Ce n'est absolument pas pris en compte.
Changer de Cap pour enrayer l'hémorragie du chômage, c'est aller franchement droit au but.
Voici le schéma, il s'applique à toute entreprise, petite ou grande:
Pour une entreprise de 2 à 5 salariés, possibilité de gérer 1 poste sans charges aucunes. Rien. Zéro €. Pas de C.S.G., ... Pas de "Sans charges ou presque" non plus.
Pour une entreprise de 6 à 10 salariés, 2 postes sans charges, 11 à 15, 3 postes, etc. Un poste par tranche de 5 personnes.
Comme les quotas laitiers, ces postes sont acquis, datés enregistrés et entrent à l'actif de l'entreprise.
Comment fonctionne le dossier social de ces salariés apparemment à part puisqu'ils ne paient pas individuellement leurs charges. Ces salariés ont exactement les mêmes droits que s'ils cotisaient. Surprenant? Non.
Premièrement, l'ETAT, s'il choisit de se lancer dans cette voie ne reviendra pas sur les acquis, ces postes ne paieront jamais de charges et sont propriété des entreprises.
Ils servent à réintégrer les fuites de capitaux petites et grandes, à endiguer le chômage, faciliter l'accès au travail des jeunes, des seniors qui souhaitent travailler, l'accompagnement de tous les publics en difficulté. .
Première conclusion: A quoi cela sert-il de risquer le travail clandestin, si c'est "kif-kif" en déclaré ou non-déclaré? Franchement. On ne parle pas ici d'avantages fiscaux, c'est hors sujet.
Il faut éviter le système; "Je donne d'une main pour reprendre de l'autre". 
Nous partons d'un principe, qu'un homme ou une femme, un jeune qui travaille et a besoin de travailler est moins malade, mois absent(e) et donc sollicite moins les caisses. Tout est dit.
Dans le principe, ces postes sont socialement fondus dans la masse, le produit global de cette force de travail rapporte plus qu'il ne coûte.c'est aussi un postulat à respecter.On ne compte pas le non recouvrement des charges sociales dans le déficit. Rien n'empêche de créer un fond ou adosser à un fonds existant la globalité de la couverture de ces postes.
Pourquoi? Les quotas de postes sans charges ne touchent pas au cotisations courantes. Vous comprendrez qu'une modulation globale des charges n'a rien à voir une politique menée en faveur d'une population sensible, celle des sans emploi. 
La distribution de ces quotas est ciblée par postes, nous l'avons dit et correspond à des emplois réels, définis, qui ne disparaîtront pas du jour au lendemain. Elle n'est pas personnalisée, le salarié qui occupe un poste QPSC n'a pas de latitude sur ce poste et ne peut quitter l'entreprise avec ce statut. Si le candidat ne convient pas à l'emploi, au pire il reprend simplement son chômage et ses droits là ou il les a laissés.
Prenons des exemples: toutes les entreprises ont besoin de remplaçants, mais ne peuvent se les payer, ou peinent à les former et les garder.. Alors on jongle avec les plannings des uns et des autres pour couvrir les horaires. C'est du bricolage.
Maintenant, un poste spécifique de remplaçant est créé à l'effectif à cet effet. Ce poste est 1 QPSC, le premier pour cette entreprise exemple, de 4 salariés.
Dans une entreprise du rang de 6 à 10 salariés, ces postes QPSC seront respectivement un remplaçant et un agent qualité par exemple.
Tous ces postes peuvent être presque immédiatement créés, le besoin est réel et on ne peut faire moins cher, le salaire versé est un net de tout, ni plus ni moins l'enveloppe qui serait versée au "noir". A bas niveau c'est le travail clandestin à très haut niveau c'est l'évasion fiscale.
Est-ce que ces postes QPSC vont nuire à l'emploi à temps partiel et aux emplois au SMiC?
Non. On vient de démontrer en quoi et pourquoi il n'y a pas recoupement ou annexion de domaines.
Certains diront les zones franches c'est pareil. Non! Est-ce qu'on parle géographie ici non!
Ce système n'existe pas, il est complètement nouveau. Rien à voir avec les TiC, les TUC,, bref tout ce qui existe ou a existé.
Autre avantage, les QPSC peuvent concerner des hauts salaires, entendons-nous bien en droite ligne avec ceux qu'ont perdu les chômeurs. Le tort de l'ETAT, c'est d'obliger le chômeur à prendre n'importe quoi et consentir à un bas salaire pour délester les listes du pôle emploi. Avec les QSPC, il est beaucoup plus facile de reprendre un salarié à son niveau.
La mesure est expliquée ici, inutile de chercher à la biaiser pour se l'approprier. On a un trop bon souvenir du fameux  "Travailler plus pour gagner plus", sorti de on sait où, subtilisé et utilisé à toutes les sauces pour devenir, n'importe quoi et carrément retourner l'idée de départ au mépris de ceux qui travaillent.
A la base, c'était de permettre à celui qui en a besoin de bénéficier de temps de travail en plus pour faire face à ses responsabilités, pas autre chose, point!
Ce que nous ne voulons donc pas, c'est du copier-coller mal fait, du détournement d'idée économique en idée politique.
Ces propositions sont faites sans à priori, sans volonté de délation au sujet du travail clandestin. Il s'agit de réalisme et de mettre les mains dans le cambouis de l'économie réelle.
Dernier point, si vous ne proposez rien qui tienne la route, qui que vous soyez, pauvre ou nanti, si vous vous contentez de dire "débrouillez-vous les politiques, c'est votre boulot, vous êtes payés pour cela", si vous faites l'autruche, le jour où les clients sortiront des magasins sans payer, ce sera trop tard.
C'est déjà en partie le cas, accroissement de grivèlerie, marginalisation,  baisse du pouvoir d'achat, endettement...
Le chômage est notre affaire à tous.
Poussée à l'extrême, cette idée de solidarité pourrait se concrétiser de la façon suivante: 20% de mon salaire net pour le chômage, donc à 5 on permet un emploi immédiat. Mais c'est biaiser, car on va partager un gâteau déjà trop petit. La solution est d'emprunter aux actifs pour investir en quelque sorte sur le problème du chômage. Et cette idée est totalement innovante, puisque aujourd'hui on prélève des cotisations sans contrepartie. En effet, celui qui n'est pas concerné par le chômage cotise à fonds perdus.
Le financement des QUOTAS de POSTES sans CHARGES doit être externe et autonome: du plus d'activité en quantité et en qualité, une incitation ETAT et EUROPE à la création uniquement. Est-ce clair?
A ceux qui lisent ici, faîtes-vous la nuance entre QPSC et tout le reste?
Concernant les abus éventuels de patrons qui placeraient au chômage des employés pour bénéficier de postes sans charges pour des proches, pour des postes à salaire élevé, il convient de contrôler et d'appliquer ces mesures aux chômeurs longue durée ou inscrits avant telle date.Le but de tout cela étant de s'attaquer à la liste actuelle des chômeurs.
De toute manière, il faut faire simple, simplifier, simplifier, simplifier.
Pourquoi le chômage persiste-t-il et la courbe tarde-t-elle à s'inverser. Le remède est insuffisamment efficace. Les licenciements vont au rythme d'un torrent de montagne aux conditions actuelles. Les entreprises délestent au rythme de la décroissance des chiffres. Et on attend les bras croisés l'inversion de la courbe du chômage, c'est à dire que l'eau remonterait la rivière? Tout au plus on s'active à faire du vent.
La puissance demandée est bien supérieure et c'est par l'analyse précédente que nous le démontrons.
Et si ces mesures pouvaient permettre de retrouver une souplesse sur le Marché de l'Emploi ce serait idéal.
En effet qui va se risquer à changer de travail aujourd'hui, pour évoluer professionnellement, pour améliorer sa situation? Combien se retrouvent au RSA pour avoir essayé?
Patrick GEFFRAULT 
Comment réduire dans l'urgence massivement le chômage? 
Les QPSC, Quotas de Postes Sans Charges sont destinés à toutes les entreprises, publiques, privées, intérim compris. Ici on ne parle pas d'amputer les uns pour greffer les autres. 
Il ne s'agit pas d'un PLAN de plus, d'une réforme de plus, juste un peu de bons sens et d'une action, point. 
D'autres questions? Contactez l'auteur. 


De Raymond BARRE à nos jours... 
Tour d'horizon rémunérations sans charges 

La réforme du système social et des retraites, un pari pour l'avenir: améliorer la santé par les bonnes pratiques, investir dans l'innovation, rémunérer les cotisants,  repenser les urgences, revaloriser les professionnels. En savoir plus? Nous contacter. 

Le Pêle-Mêle de la RENTREE 2013
Un écheveau bien noué

Comment se mettre une balle dans le pied et faire capoter l’Économie?
En allant en SYRiE, tout simplement.
Nous n'avons rien dit pour le MALi. Mais, la seconde Guerre du Golfe, on n'y est pas allé, savez-vous pourquoi, faute de moyens, les américains l'ont bien compris. Il y a des industriels qui ont cessé de fabriquer des armes. Comment faire comprendre aux jeunes de ne pas s'équiper et manier le matériel, quand en haut lieu on manipule encore le canon?
Logique et contradiction ne peuvent faire bon ménage. Quelle est la voie royale?
Si la diplomatie ne réussit pas, c'est qu'elle n'est pas à la hauteur. Surtout, changeons nos principes et essayons de comprendre.
Avez-vous déjà vu du fil de pêche bien embrouillé? Le Monde est ainsi. Chacun veut tirer son fil et aggrave encore plus la situation. Si on hésite à aller en SYRiE, il ne faut pas y aller.
Les avions sillonnent le ciel français pour essai, il n'y a que les volailles enfermées qui ne les voient pas.
Le CAC est affecté, tout le monde en prend un coup. On n'a pas besoin de cela.
Le Patron du MEDEF devra mettre ses gants de boxe, car la tâche va être rude.
RENAULT, notre titre majeur, encaisse doublement. Ce n'est pas le moment de sortir les mouchoirs, on en a vu d'autres. Il reste un CARLOS et c'est certainement le bon. Les cancans ne font pas les scores, encore moins les ventes de voitures. RENAULT doit et va faire ses preuves.
Piloter l’Économie, ce pas n'est regarder l'insigne au bout du capot de la Mercedes. C'est voir beaucoup plus loin. Viser un objectif, l'atteindre en suivant une trajectoire courbe, ce n'est pas simple. Entre le dessein et la réalité, il y a une montagne à faire tomber.
Bref, ce n'est pas un travail d'amateur.
Patrick GEFFRAULT


Election du Président du MEDEF, iNNOVONS

Effectivement, penser en dernière minute à modifier les statuts pour effectuer un troisième mandat révèle à la fois un manque de discernement et une drôle de façon de gérer les affaires des patrons.
Qu'elle soit petite ou grande, l'entreprise est comme une plante, il lui faut un support, un substrat au quotidien, sous peine d'étiolement. Et si la plante peut se passer de tuteur, c'est qu'elle est en pleine santé.
L'auto-entrepreneur: prendre 20% dès les premiers pas, c'est manger dans l'assiette le peu de pain qui s'y trouve, c'est à dire le résultat. Les petites boites comme on dit, dès qu'un client mégoteur discute les prix sous prétexte de qualité, c'est la marge qui flambe. La mort est assurée si 3 clients sont défaillants.
Les moyennes, les grosses entreprises, ont en ce moment les freins qui chauffent. Tant que les roues n'auront pas touché le sol, elles vont dégraisser et remplir les halls du Pôle Emploi.
Ça marche le Pôle Emploi? Oui, on embauche!
Autant dire que les listes s'allongent. On ne va pas refaire le monde.
Mais le futur Président du MEDEF devra le refaire lui. Ce qui a coûté au MEDEF, c'est la langue de bois et le fait de s'asseoir sur deux chaises.
Existe-t-il en FRANCE, un patron, qui serait élu par ses salariés, doté de bons résultats, pas trop âgé, pas trop jeune non plus, qui a commencé avec une petite entreprise familiale et sait aussi mener un pétrolier, non divorcé, père de famille, respectueux de l'agriculture, à cause du foncier, non pas copain avec les politiques, mais égal à égal, un patron capable de frapper le poing sur la table pour les charges globales, sachant manier la calculette autant que l'ordinateur, connaissant à peu près tous les corps de métier, capable de chausser le bleu de travail et graisser les machines, de rouler sans son chauffeur, de manger le midi avec son personnel, d'aller sur le terrain, d'écouter les représentants du personnel, de ne pas penser qu'à lui, à son compte en Suisse, sa retraite, ses vacances, sa voiture et son golf...?
S'il existe, qu'il se présente, car on a besoin de ce profil rare. Franchement, les patrons qui ne pensent qu'à eux ont vécu. Les gentils ont été éliminés par le système. Ceux qui restent sont les plus coriaces.
La pente à gravir est à 45°, il s'agit de redresser le Pays FRANCE et maîtriser l'Attelage Européen...
Sur BOURSE █ 2050 bon nombre des pistes à explorer ont été présentées.
Le conseil que nous donnons est le suivant:
Quand on est Président, le quotidien agit comme un perturbateur, une fumée qui empêche de voir la route. et le mandat passe en un éclair de temps, sans que rien de spectaculaire ne soit réalisé.
Ainsi, le programme qui devait être mis en place au cours du mandat est constamment retardé et escamoté. 
Affaire à suivre.
Patrick GEFFRAULT 

L'Ere Ernest-Antoine SEiLLiERE  
Pierre GATTAZ élu le 3 juillet 2013 à la tête du MEDEF 
http://www.medef.com/
Pierre GATTAZ, homme de synthèse

PEUGEOT sort de la tempête

PSA est sorti de l'ornière, même si les sceptiques restent sceptiques, le GROUPE est sauvé.Ce n'est pas pour le délestage d'AULNAY que l'on peut affirmer cela, personnellement j'aurais gardé AULNAY quitte à transformer le site en COOPERATiVE, c'était la seule solution interne possible. Il n'est pas dit que cette solution ne soit pas réalisable dans les temps à venir.
Pourquoi PEUGEOT et CiTROËN ont vécu le pire? Ils n'ont pas été aidés, tout simplement. Un jour ce sera les agriculteurs, un autre le bâtiment, puis les routiers, l'agro-alimentaire, les taxis, les médecins, viens le tour souvent revenu de l'automobile, puis l'aéronautique, etc.
C'est normal. Les entreprises ont une santé qui n'est pas infaillible. Seul l'ETAT peut soigner. S'il ne le fait pas, il est fautif. Prendre la responsabilité de Chef de l'ETAT, accepter d'être Premier Ministre, c'est endossé le costume de pompier, c'est une vocation. On réussit ou on échoue, ce n'est pas un jeu, c'est comme le marin qui se bat avec la mer.
Nous allons reparler de PSA dans les semaines à venir et nous dirons quelle était notre solution exactement. Au point où en est PEUGEOT et associés, autant s'en sortir tout seul, car nous sommes témoins, personne n'est venu au secours du puissant groupe français.
Nous conseillons l'achat du titre comme soutien aux collaborateurs, comme structuration industrielle française et comme devoir à la mémoire d'AULNAY.
Patrick GEFFRAULT 
iNNOVONS █ 2050  
Mise à jour du 13 09 2013
Confirmation, le titre est à l'abri.  

Sortir des ALGORiTHMES ou...

... Mieux les encadrer. Pour l’anecdote, j'ai eu à remplacer et prendre le poste d'un collègue qui rentrait au MATiF, avec comme sujet principal, "rechercher la solution à des erreurs logicielles" qui créaient des bugs en série. La mission a été accomplie, il s'agissait d'une mise à jour d'index qui s'affichait à l'écran mais n'était pas effective. Ce qui est à remarquer, c'est que lui-même ne trouvait pas la cause des anomalies constatées.Est arrivé le moment où il n'avait plus de temps pour le faire.
Un logiciel a une différence avec l'intervention humaine qu'elle soit individuelle ou de groupe. Les erreurs humaines sont aussi complètement différentes et coûtent tout aussi cher.
Nous progressons par adaptations successives, les logiciels non, sauf exception, en tous cas pas aussi vite qu'ils ne travaillent. .
Ces deux paramètres que sont les erreurs et le temps jouent en défaveur de La Bourse et des titres qui passent à la moulinette.
A un moment donné, il faut reprendre les commandes derrière le pilote automatique, d'une façon ou d'une autre.
En 2008, le sauvetage des Banques a évité que tous viennent au guichet chercher leur argent en monnaie sonnante et trébuchante.
Un de mes clients me dit justement en 2008: "Lundi je vais retirer 200 ou 300 000€, on ne sait jamais ce qui peut se passer, il vaut mieux prendre les devants."
Et dans le week-end l'hécatombe avait été évitée.
Notre propos n'ira pas plus loin, mais vaut réflexion sur le sujet.
Patrick GEFFRAULT 

http://www.boursorama.com/actualites/cac40-ecrasement-tres-strategique-de-la-volatilite-f39d970c7181ce5e62052041050e1cf9
Le "toilettage du vendredi" était un de nos principes et n'était destiné qu'à compenser les RTT qui se soldaient par une fin de semaine en rouge. Maintenant, pour la surveillance du CAC par la profession, il est du bon sens au même titre que le pilotage des avions. Trop de turbulences entrainent des haut-le-cœur.
Ces corrections de fonctionnement prouvent que la Finance tient bien ses outils en main que ce ne sont pas les ETATS ni qui que ce soit qui dictent les règles. Le conseil n'est pas la dictature soyons bien d'accord.
Dernier point, pour contrer 2008 et reconstruire, nous pensons et nous ne sommes pas nombreux, que la recapitalisation du système par la BOURSE est la meilleure méthode. Ensuite, compenser par titre est mieux qu'en numéraire en période de manque de liquidités.
Patrick GEFFRAULT 

CAC40 CAP 4000 >

Le CAC40 est en route vers les 4000. Jean-Marc et François peuvent dormir tranquille. Malgré un chômage énorme, le thermomètre affiche un bonne température. Curieux quand même.
Que faudrait-il faire de plus pour mettre la FRANCE définitivement à l'abri et relancer la locomotive?
La taxation revient à charger d'eau le mulet qui porte l'éponge. Très impopulaire, la taxation c'est assurément la sortie de route en 2017.
iNNOVONS2050, BOURSE2050,  iMMO2050, BANQUE2050, AG2050, LiVE iN 2050, EXPLORATiON2050 et les multiples autres sites de communication signés iNNOVONS GROUPE ne cessent de proposer et il faut le dire: gratuitement.
La finance a trouvé ses assises et la reproduction de 2008 serait difficile.
Il faut s'efforcer de corréler les progressions boursières à des paramètres réels, mais surtout pas et uniquement le chiffre d'affaires. Et il y en a.
"Ce qui n'est pas à vendre n'est pas à la baisse", n'est mis en marché que le produit qui en vaut la peine. La braderie est à qui veut, mais on ne consent rabais qu'en cas de force majeure. 
C'est tout simplement le moyen de recapitaliser les Entreprises. 
Bonne pratique et bonne politique s'appliquent à soi-même, iNNOVONS GROUPE adopte ses bonnes idées. 
Patrick GEFFRAULT

13 09 2013
Le CAC 40 est maintenant au dessus des nuages. Avec les Planchers, la BOURSE est devenue durable.
On n'y avait pas pensé avant? Non.
Visitez BOURSORAMA

Relancer le Marché AUTO avec la SOCiETE CiViLE de MOBiLiTE  
Toutes les informations auprès du Call Center iNNOVONS GROUPE 
Accessible à partir de GOOGLE+ 

APPRENDRE à iNVESTiR, ViVRE et TRAVAiLLER

... AUTREMENT avec moins d'ETAT.
L'ETAT n'est pas le Bon DiEU et ses représentants des anges au secours des Entreprises, des Familles, des Particuliers. Au contraire, il sanctionne sans distinction.Cela pourrait changer.
Une fois que l'on a compris cela, on réfléchit et on se dit, ne pouvons-nous pas faire autrement?
On ne parle pas ici d'aller se mettre en défaut, bien évidemment.
Premier précepte, rester maître de son jardin. A quoi bon mettre de l'engrais et forcer les plantations si ce n'est pas vous qui les récoltez. Petits profits valent mieux que grands plans.
Ce qui est gagné petitement et modestement est sûr, on ne peut vous l'ôter.
L’économie c'est d'abord faire des économies, deuxième principe.C'est considéré comme anti-éconmique aujourd'hui, on aurait tendance à multiplier les flux pour afficher une prospérité.Ce postulat dit, le nécessaire oui, le superflu, non.
Prendre des initiatives. L'innovation est devenue la tarte à la crème, tout le monde en parle. Mais, quand il va falloir faire les comptes, il n'est pas certain que le résultat final soit là où on l'attend. Donc ne compliquons pas trop les choses pour ne pas avoir à résoudre des problèmes inextricables dans le futur.
Non, prendre des initiatives, c'est innover sans dégâts. Il faut donc être prudent et surtout y aller par étapes, c'est valable dans tous les domaines.
La suite, à vous de l'inventer, on y reviendra.
Patrick GEFFRAULT

GRANDES MANOEUVRES sur le FRONT
du CHÔMAGE en FRANCE

Autant nous n'avions pas compris les vacances d'été, en effet, aucun salarié en CDi ne part un mois en vacances quelques mois après sa signature de contrat, autant pour les Fêtes de fin d'année, la méthode attire l'attention.
Notre question qui intéresse toutes les Sociétés, Petites et Grandes, est:
"Est-ce que l'ETAT va lancer les GCi, entendons les Grands Chantiers Internationaux, pour entraîner le train économique?".
On peut lire sur BOURSE █ 2050 et AEROPORT en MER nos explications sur la relance de la Locomotive du Grand Marché de l'Emploi.
C'est très simple, mais encore faut-il en avoir l'idée.
Fin 2012, suite au durcissement des évènements à Notre Dame des Landes, nous avons envoyé à l'ETAT des liens vers nos websites. Soit cela intéresse, soit cela n'intéresse pas.
On peut essayer de s'inspirer des multiples idées contenues et affichées dans ces websites tout public et surtout internationaux. Copier rappelle l'école des cancres.
Personnellement, je préfère construire avec les autres et apporter ma pierre à l'édifce.
Patrick GEFFRAULT
█ janvier 2013

█ WEBSiTES de BOURSE

WEB          iMAGES           ViDEOS 

BOURSE █ 2050 
ou comment se constituer un portefeuille en béton

ENTREPRiSES Petites & Grandes
Bien finir 2012

Comment bien boucler l'année 2012?
Votre objectif 2012 est un pont trop loin. Vous êtes dans les choux.
Alors entrez dans le Club iNNOVONS GROUPE et gagnez vos paris.
RENAULT est membre d'office d'iNNOVONS GROUPE puisque nous nous intéressons à RENAULT et réciproquement. Voir PVE ZE
BOUYGUES, même remarque. Voir HYPER FORFAiT
Mais les autres?
D'ici la fin 2012, nous avons encore le temps de trouver des solutions.
Notre propos est valable pour les Organismes comme le Pôle Emploi, à qui nous proposons de lancer les GCi de concert avec les Etats, les Entreprises et les Banques.
B.N.P. va être consultée dans quelques jours.
Mais si le CREDiT AGRiCOLE nous appelle, nous répondrons présent.
Les dés sont jetés. A vos marques!
Rendez-vous au 1er janvier pour faire les comptes.
Patrick GEFFRAULT
Ingénieur d'Affaires 

VAiNCRE LE CHÔMAGE █ iNNOVONS

Les Grands Chantiers Internationaux (G.C.i.) sont les mieux à même de résorber le chômage et donner du caractère à la relance. Mesurette à droite, mesurette à gauche n'ont guère d'effet sur les chiffres.
Du temps de Jacques CHiRAC, la méthode d'action massive a bien fonctionné, en fin de mandat, il avait réussi à inverser les courbes. Mais qui en a retenu les principes? Pourquoi les chimères ont-elles repris le dessus par la suite.
Des chiffres du chômage corrects donnent des ailes à la BOURSE. Nous avons mis en haut à droite de ce website un sujet sur Le Projet NANTES AEROPORT. Voilà un grand chantier qui n'intéresse pas que la FRANCE. Si les Américains notamment s'investissent dans ce projet, il va prendre une toute autre allure. C'est ce que nous proposons.
Le projet actuel, désolé de le dire est un chantier beaucoup plus réduit, qui comporte de plus bon nombre de problèmes.
En 2004, la proposition était de convaincre les grandes entreprises de créer de l'emploi, pas uniquement pour faire bouger les lignes. Cela a bien marché.
Aujourd'hui, lançons ces grands chantiers, dans le respect immédiat de l'environnement bien sûr, sans tomber dans l'extravagance, ni l'inutilité.
Nous proposons, le sous terre, l'activité en mer et la valorisation des zones désertiques et semi-désertiques. Cela ne vaut-il pas autant que la Conquête de Mars?
AG2050 fait partie de ces projets réalisables qui correspondent à une demande réelle. Mais il y en a bien d'autres.
Projet internationaux, financements en rapport. Sans gaspiller les deniers, on peut lancer ces chantiers en innovant complètement sur le plan financier. Comment?
La rentabilité n'étant pas forcément immédiate, on ne recommence pas à plumer le petit porteur. On le perd. Il faut construire des produits financiers à haute sécurité.
Les grandes lignes sont tracées, l'ouvrage est sur le métier, reste à parfaire un tel schéma.
Pour ceux qui n'y croient pas, entrons dans le détail. Les G.C.i. créent un appel d"air. Ils mettent en mouvement les hommes en leur proposant une migration  (sans forcément déménager) vers de postes de qualité supérieure à ce qu'ils occupent. Leur poste devient disponible pour d'autres demandeurs en poste ou non. Certes le phénomène peut paraître désorganisateur, mais c'est un gros moteur de croissance. Que l'on n'utilise pas cette idée pour en faire le mêmes usage que "Travailler plus pour gagner plus".
A la base TPPGP était de remplir l'escarcelle du salarié uniquement. Et là je parlerai personnellement pour avoir lancé l'idée de façon très argumentée.
Cette fois-ci je ne me ferai pas rouler.
Patrick GEFFRAULT

LiAiSON LYON TURiN Très bien! Reste à concevoir et faire circuler dans ce boyau le maximum de choses. Nous nous intéressons de près à ce chantier depuis longue date. Félicitations à Gérard COLLOMB et aux Italiens.

En CHiNE les GCi

RNO passe les 40€ le 14 09 2012?

Suivez les évènements en direct sur BOURSORAMA
RENAULT a assuré sa rentrée. Rien n'est parfait certes, mais le terrain est là pour aller bien plus loin.
RENAULT doit innover en matière de politique de vente et proposer du service mobilité électrique tous azimuts. Est-ce qu'on est pionnier chez RENAULT? Alors allons-y.
All is there entre dans le détail, il reste beaucoup à faire sur le V.E.
10 10 2102 RENAULT doit mettre le crabot! RENAULT a toutes les cartes en mains. Aussi improbable que puisse paraître un attelage RENAULT & BOUYGUES, nous le préconisons pour placer la voiture électrique en orbite.
L'effet dynamique est certain. Est-ce que RENAULT sait vendre du forfait?
Est-ce que BOUYGUES est capable de vendre de la Mobilité.
Sans parler de marger, sans parler de potentiel, de crise, de chômage, de prix du pétrole, de nucléaire, etc.
Personne ne pourra s'opposer au V.E. Même les plus grands détracteurs seront dépassés par le phénomène voiture électrique. Même les lobbies se convertiront.
Et au sujet de toute polémique, chaque pavé lancé dans la vitrine de RENAULT ne peut qu'actionner la boîte à fusibles tout au plus.
RENAULT renforcera de plus en plus ses stratégies et sa puissance c'est une évidence.
Le retour de RNO vers les 40 se prépare et RENAULT devrait poser sur la table les bonnes cartes dans les mois à venir.
23 11 2012 RENAULT de retour dans la cour des 40 pour bien finir 2012.
RNO fait partie des locomotives du CAC40 et est un pilier de portefeuille, au même titre que BNP, décrétée meilleure Banque par BOURSE █ 2050.
23 01 2013 RENAULT est à 42. Dégraisser pour être compétitif, certes. Offre pléthorique, énergie chère  freinent RENAULT. La voie électrique a tous les atouts sous certaines conditions. Lisez A0G2050.
Patrick GEFFRAULT

COMS ACTUALiTES

Les remous de l'U.M.P. sans commentaires, pas d'impact sur la BOURSE.
Alain JUPPE devrait mettre les plaideurs d'accord. (En croquant l'un et l'autre?)
Le BUDGET de l'EUROPE, sans commentaires, on ne dépensera pas ce que l'on n'a pas et les Britanniques l'ont bien compris.
NOTRE DAME des LANDES: sans commentaires, voir AEROPORT en MER 
Un aéroport en mer c'est un aéroport avec un port de plaisance, un port marchand et bien d'autres choses que l'on ne trouvera pas dans un champ de patates ou dans les landes...
Investisseurs réagissez avant qu'il ne soit trop tard.
Les Entreprises et les Chefs d'Entreprises se rendent compte qu'ils sont souvent seuls à prendre les décisions, voir iNNOVONS GROUPE.
Les Entreprises traînent toutes ou presque, une caravane de frais qu'elles n'ont pas généré.

Patrick GEFFRAULT

La Rentrée 2012-2013

iNNOVONS Groupe lance les Grands Chantiers Internationaux (G.C.i.).
Pourquoi peuvent-ils vaincre le chômage?
Ce n'est pas un chantier par-ci par-là qui peut changer la face du monde. Et qui ira bosser sur un chantier s'il est trop loin de son domicile. Certes, mais réfléchissons autrement.
Les GCi sont à considérer comme des pôles qui attirent les ressources humaines sur des sites concentrés ou diffus. Comment ces chantiers peuvent-ils impacter durablement les listes du chômage?
Si je trouve un poste plus intéressant que mon job actuel, je plonge et j'y vais d'autant que le poste est dans ma région. Que va-t-il se passer, j'abandonne de suite mon emploi qui devient disponible pour une autre personne, qui elle-même viendra d'ailleurs ou des listes du chômage.
Cet effet de glissement est la meilleure façon de placer les chômeurs.
Le jour où les postes salariés feront l'objet d'une cotation et se cèderont sur un marché dit Bourse du Travail, le pôle emploi mettra la clé sous la porte. Ceci n'est pas une boutade, mais une idée bien réelle, car comme pour un exploitant et son bail qui l'empêche de déménager immédiatement, le salarié est souvent bien coincé dans son contrat de travail avec les préavis.
Et contrairement à ce que l'on pourrait croire, les entreprises en pâtissent.
Ce serait un flexibilité dans l'entreprise de plus et bien entendu l'Etat pourrait taxer ces transactions. Aujourd'hui le chômage lui coûte et il ne sait comment soigner cette plaie.
Inverser la vapeur n'est pas compliqué, il faut seulement savoir analyser autrement.
Que fait-on aujourd'hui?
On ampute des gens sains et on leur dit ton bras va servir à un manchot.
Croyez-vous franchement que c'est une politique cela?
EADS & BAE: une fusion n'est pas un GCi, pourquoi?
Sur un GCi, les Sociétés demeurent autonomes, peuvent former un groupe de travail, sont accompagnés par les Etats, entourées de Banques supports. Les produits financiers afférents sont soigneusement sécurisés, etc.
Si la fusion se fait sans perte d'emploi, au contraire si elle donne lieu à la mise en route de GCi, pourquoi pas? Mais il faut ménager une solution de repli car une défaillance de ce seul opérateur lourd serait catastrophique.
Contactez iNNOVONS Groupe
Patrick GEFFRAULT
Consultant
PATRiCK █ 2050
En RUSSiE 
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/auto-transport/actu/afp-00530389-transsiberien-et-tgv-poutine-annonce-des-grands-travaux-pour-11-milliards-d-euros-578345.php 
En CHiNE
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/auto-transport/actu/afp-00530389-transsiberien-et-tgv-poutine-annonce-des-grands-travaux-pour-11-milliards-d-euros-578345.php

Si on se fie au CAC du jour, au discours ambiant, autant le dire, pas beaucoup d'issues.
Prenons l'exemple de BOUYGUES. Si le titre n'avait pas engrangé de l'énergie depuis 2 mois, la publication des résultats l'aurait mis à mal. Il n'y a donc pas lieu de s'inquiéter, la rentrée tombe à pic. On en reparle, chiffres à l'appui sur BOURSORAMA, mais ne pas laisser BOUYGUES de côté, c'est évident.
Voilà bien 2 ans que nous avions dit à BOUYGUES, investissez, transférez vos compétences Télécom dans la Mobilité Electrique. Lettre morte et immobilisme.
Un rapprochement avec RENAULT serait idéal.
Même démarche a été faite pour SEB au sujet d'une entrée dans la construction des V.E.. Puisque certains traitent la TWiZY de jouet, autant la construire comme un appareil électro-ménager fiable.
iNNOVONS GROUPE préconise à BOUYGUES Télécom de valoriser son Réseau d'Agences en proposant des forfaits de Mobilité Electrique. Ce n'est quand même pas compliqué de passer un coup de téléphone à RENAULT quand on est opérateur, pour se proposer de vendre du forfait dans un secteur autour de la Boutique. On installe ensuite des bornes, un mal nécéssaire, ou des stations d'échange pack c'est mieux dans le secteur. Bref, investisseurs, clients, appelez-nous si vous voulez rouler en électrique à un prix avoisinant celui de votre parole circulant dans les fibres optiques. Tout est prêt, franchement qu'est-ce qu'on attend?
vouloir faire baisser les prix du carburant durablement, c'est un rêve. Le jour arrivera où vous aurez une belle voiture mais rien à mettre dedans. Le Petit Véhicule Electrique Z.E. c'est ni plus ni moins le téléphone mobile du temps du fixe.
Beaucoup plus inquiétant maintenant, mais aussi révélateur de nos propos. Le chômage augmente. C'est un drame qui peut éconduire n'importe quel gouvernement.
Comment s'attaquer à ce problème?
Les entreprises sont prises dans la spirale infernale: "Mon chiffre d'affaire baisse de 100000€, je licencie une personne".
Posons l'équation comme il se doit.
Calculez la masse salariale qu'il faudrait pour remettre au travail l'ensemble de nos chômeurs. Ajoutons à ce montant les dossiers lourds de chômage européen et tenons compte d'une croissance en corrélation.
Vous allez vous rendre compte que les objectifs annuels sont nettement insuffisants. Voici la liste des paramètres.
- effectif demandeur d'emploi
- rémunération nette
- montant des charges
- chiffre d'affaire nécessaire pour compenser
- investissement global correspondant
-...
Ce calcul peut être fait pour une entreprise qui dirait je crée 500 emplois, je distribue 500 salaires qui contribuent à la relance, cela me coûte 1,5 million d'euros par an.
Reste à mettre en face un chiffre d'affaires de 7,5 millions d'euros par an pour compenser.
Conclusion, le Projet Global de relance pour mon Entreprise est de 100 millions d'euros sur 10 ans.
On voit qu'à partir du poste masse salariale on peut chiffrer concrètement et apercevoir un horizon.
Le Pôle Emploi nous le dit: "Nous n'avons pas d'impact sur la Politique, nous n'avons pas les moyens, cependant, le Pôle Emploi embauche.
Quels sont donc les projets à mettre en place pour réaliser ce scénario?
Et pour être concret intègrons une rentabilité globale.
C'est dans ces termes que l'on peut imaginer des solutions économiques réalistes.
On peut épiloguer et reprendre la théorie à soi-même, mais le principe est ici énoncé par iNNOVONS GROUPE.
Patrick GEFFRAULT
PATRiCK █ 2050
BOURSORAMA